Quand on dit Luberon on voit les champs de lavande et on entend déjà les cigales qui cymbalent. Et bien ce n’est pas un cliché la preuve en image pour les champs de lavande, pour les cigales, il faut aller sur place c’est tellement plus dépaysant !

Champs de lavande_lubéron

Se poudrer d’or et d’ocre

Dans le Luberon se cache aussi un endroit magique, qui offre une évasion immédiate vers un ailleurs teinté de couleurs orangées : Les Carrières d’ocre de Roussillon, le petit colorado Provençal !

Après une entrée payante au sentier (2,50€/adulte), vous pouvez flâner le long de ces falaises qui semblent avoir fait le soleil prisonnier de la terre, tellement la palette de jaune, d’orange, de saumon et de rouge rayonne au cœur de la forêt. Pensez à prendre des chaussures qui ne craignent pas la poudre d’ocre car vous ressortirez les pieds rouges ! Ce lieu qui servait autrefois de carrière à ciel ouvert est modelé par la pluie et le vent qui ont sculpté les paysages. On y passe une petite heure à déambuler et à s’émerveiller. Il ne faut pas rater une petite promenade dans le village aux maisons de murs ocre, bien entendu, qui conserve son charme authentique et provençal avec des commerces, une place avec son café et sa vue panoramique sur les montagnes du Luberon.

En savoir plus ici

Boire à la fontaine

La bien nommée Fontaine de Vaucluse est un petit village charmant où les platanes apportent une ombre bienfaitrice en plein été. Mais outre le fait qu’elle a donné son nom au département au 18ème siècle, son trésor est ailleurs, au bout d’un petit sentier piéton qui demande à peine 15 minutes de marche. On y découvre alors un gouffre impressionnant où nait la Sorgue de Vaucluse, source de la rivière qui s’écoule à travers le département. Son débit très important en fait une des sources les plus importantes d’Europe. Quand on longe le sentier sa pureté et sa transparence permettent de voir les algues qui semblent danser dans le fond et lui donne une couleur verdoyante. En y plongeant un orteil, on comprend vite qu’elle vient des profondeurs, sa fraîcheur est saisissante.

En savoir plus

Chiner à L’Isle

Si on suit le cours de la rivière, on arrive à l’Isle sur la Sorgue, un petit village qui doit sa renommée au fait que la Sorgue tumultueuse et abondante, coulait de part et d’autre des habitations conférant au lieu le nom d’Isle. Les nombreuses roues à aubes témoignent d’un temps où les moulins battaient le blé puis les roues permettaient d’actionner les métiers à tisser la laine ou la soie. Il en reste de très jolis vestiges à découvrir tout au long du village. Est-ce le goût pour l’artisanat qui fit de l’Isle sur la Sorgue un lieu remarquable pour tous les amoureux des belles choses ? Toujours est-il qu’aujourd’hui c’est le spot pour les antiquaires, brocanteurs et autres chineurs. Lors des marchés du samedi et du dimanche, déambuler dans les allées revient à se promener dans la caverne magique d’Ali Baba, on trouve de tout à tous les prix, et surtout de très jolies pièces que les passionnés savent apprécier à leur juste valeur. Difficile de ne pas craquer sur un meuble à ramener à la maison !

En savoir plus

Où dormir ?

Pour se loger dans le Luberon, Madame Vacances propose la résidence**** du Provence Country Club située à moins de 30 minutes des lieux cités plus haut et 45mn de la gare d’Avignon TGV. Au cœur du golf de Saumane, les appartements sont abrités sous la pinède. La piscine, le golf, les animations, le restaurant, en font un havre de paix pour les vacances.

En savoir plus

Pour plus d’informations sur le Lubéron, cliquez ici.

Terrain de golf PCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.