Avec mon chéri on s’est dit que cette année se serait bien de se retrouver tous les deux en amoureux, sans les enfants, parce qu’on les aime nos enfants, mais si on veut continuer à s’aimer fort nous aussi, il faut quelquefois savoir partir vivre notre vie ! Direction Courchevel 1850, à l’hôtel Courchevel Olympic.

On a choisi Courchevel, parce qu’on aime beaucoup la station, que le domaine des 3 Vallées, pour qui aime skier est un immense terrain de jeu où les possibilités sont infinies. Quant à l’hôtel, on l’a choisi parce qu’il est idéalement placé dans le centre de la station, à deux minutes à pied des pistes et surtout, son tarif est très abordable à partir de 180€ la nuit pour cette station très chic, puisque c’est un charmant hôtel 2 étoiles !

Nous voilà donc, pour un week-end en amoureux. Arrivés à l’hôtel nous sommes accueillis par le couple de directeurs Estelle et Julien, très sympas, leur petit accent british nous séduit immédiatement. Notre chambre est au deuxième étage avec une vue montagne absolument époustouflante. Prévoir des bagages légers il n’y a pas d’ascenseur. La chambre est plutôt grande, le lit immense (180 cm) une machine Nespresso nous attend dans la chambre, parfait pour une petite pause après la route. Je visite immédiatement la salle de bain, et là surprise, la douche possède des leds qui changent de couleur. J’ai hâte de me délasser sous l’eau chaude en mode chromothérapie.

Le premier soir nous allons diner dans l’un des restaurants partenaires de l’hôtel (l’hôtel n’assure que les petits déjeuners), pour cela nous réservons une table au restaurant le 9.9, brasserie traditionnelle non loin de l’hôtel, où nous passons un parfait moment les yeux dans les yeux.

De retour de cette excellente soirée à deux, nous ne pouvons-nous empêcher de prendre un dernier verre au bar de l’hôtel, l’ambiance y est festive et chaleureuse. Ça discute, ça s’interpelle, ça rit, entre les clients et les habitants de Courchevel venus passer un bon moment entre amis, la glace est brisée et la soirée peut finir… tard, avec le « monde totalement refait » !

Après une excellente nuit, la literie est ultra confortable, nous descendons prendre un pantagruélique petit déjeuner. Le buffet ouvre l’appétit à lui tout seul, le feu dans le poêle réchauffe nos muscles avant de partir skier.

La suite de la journée s’écoule sportivement sur les pistes des 3 Vallées, Signal, la Saulire, le Mont Vallon, Col de la Loze, nous enchaînons les virages. Peu de monde aux remontées, c’est plutôt fluide pour des vacances scolaires, c’est l’avantage des grands domaines où les skieurs se répartissent sur l’ensemble du domaine, nous profitons du paysage de la Tarentaise.

A midi, petit plaisir gustatif. Dans notre séjour à l’hôtel Olympic, nous avons la possibilité de déjeuner au Chat Botté, la version bistronomique de l’étoilé Chabichou. Nous n’avons pas boudé notre plaisir. A l’entrée pour commencer nous avons déposé les skis et nos chaussures dans des casiers et enfilé des chaussons pour être à l’aise. Ensuite nous avons entamé notre voyage gastronomique avec un jambon espagnol Bellota absolument délicieux coupé par un maître découpeur. A suivi un magret de canard parfaitement cuit accompagné de ses légumes de saison croquants. Ce fut une explosion de saveurs. Un café et il est déjà temps de repartir sur les pistes.

Ces deux jours en mode « lover » furent absolument parfaits et c’est avec une joie immense et le cœur léger que nous avons retrouvé nos enfants, c’est reparti pour un tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.